jeudi 7 février 2008

"Chez Jean Coutu on trouve de tout, même un ami!"

Aujourd'hui, j'avais l'impression d'être un oignon géant : j'avais empilé les couches pour ne pas avoir froid, mais je devais les enlever à chaque fois que je rentrais quelque part pour ne pas mourir de chaud !
Ce matin, après un bon déjeuner composé de muffins et de beurre de cacahuètes, nous sommes partis affronter la neige pour visiter Montréal, sous la conduite de la guide de l'OFQJ. Nos pas crissants nous ont menés au vieux port, au vieux Montréal, au centre ville et à la ville souterraine. La guide nous a expliqué quelques subtilités montréalaises, par exemple les pharmacies où l'on trouve de tout (mêmes des amis ), mais pas toujours des médicaments !

J'ai ensuite été m'installer avenue des Erables !



Voici la rue de jour ...



... et de nuit !



Et voilà l'appartement. Je suis au deuxième étage et ma chambre c'est la fenêtre à droite. L'escalier est sûrement le moins déneigé de toute la rue, car la poste a laissé un mot réclamant le déblayage pour pouvoir distribuer le courrier !



La petite touche gourmande pour terminer : aujourd'hui, au supermarché, j'ai pu découvrir de la dijon (à votre avis, qu'est-ce que c'est ?), du lait en sachet, du lard en tranches extra-épaisses et des trempettes de caramel. Miam-mioum !

A tantôt !

2 commentaires:

Guillaume GENS a dit…

mmmm... toujours pas de bonhomme de neige...je vois

pourquoi ne pas te déplacer en ski ? :D .. y a assé de neige dans les rue la

henriette a dit…

Jean Coutu m'a bien fait rire quand je suis allée au Quebec !! eh oui, voici la première pharmacie qui vend tout et où les "pharmaciens" sont polyvalents !!!