samedi 15 mars 2008

Nettoyer une maison pleine d'enfants est aussi efficace que de dégager une allée à la pelle pendant une tempête de neige. (Phyllis Diller)

Diantre, j'ai pris du retard ! Allez, on va rattraper ça ! Attention, informations !

La fin de semaine dernière, une belle tempête de neige s'est abattue sur Montréal. L'occasion d'avoir la réponse à la Question Que Vous Vous Etes Tous Déjà Posée Mais Sans Jamais Avoir Osé Le Demander : mais pourquoi donc fait-il plus froid à Montréal qu'à Paris ?

Latitude de Paris : 49° Nord. Latitude de Montréal : 45° Nord. Seulement 4° d'écart et pourtant, la température moyenne de janvier est très différente : +6°C pour Paris, -6°C pour Montréal...
Mais alors, pourquoi il ne fait pas plus froid à Bordeaux, qui est à la même latitude que Montréal ? Et pourquoi fait-il si beau et chaud à Dunkerque ?

C'est que ce n'est pas une question de latitude dans le cas qui nous intéresse, mais de courants marins. Ces courants sont régis par la force de Coriolis. Cette force due à la rotation de la terre est négligeable la plupart du temps mais pas dans le cas des déplacements d'air et des courants marins. Désolée de casser le mythe mais elle n'a rien à voir avec le tourbillon qui se forme dans votre évier quand vous avez fini la vaisselle !

Revenons à nos moutons (gelés). L'Atlantique Nord subit deux courants marins : l'un, le courant du Labrador, provient de l'Arctique, l'autre, le Gulf Stream, vient de la mer des Caraïbes. Tous deux sont dûs aux vents qui soufflent sur l'océan. Sous l'effet de Coriolis, le courant froid du Labrador est dévié vers l'ouest, soit vers "sa droite à lui" = direction le Canada. Le courant chaud du Gulf Stream est dévié vers l'est, soit vers "sa gauche" = direction l'Europe.
Ceci explique cela : un climat tempéré en Europe (surtout à Dunkerque) et de belles tempêtes de neige au Canada !
Bon, d'autres paramètres entrent en compte, mais c'est assez compliqué et je sens que vous êtes déjà en train de bailler !

Pendant la tempête, ça soufflait, ça crachait, ça virevoltait dans tous les sens ! En sortant à peine 10 minutes, je me suis transformée en bonhomme de neige mais je n'ai pas regretté !
Sans plus attendre, donc, des photos de cette belle tempête !

Là, je sens que vous allez vous dire "Meuh, c'est rien du tout !". Je vous assure que cette photo n'est pas du tout représentative de la réalité. Pour vous donner une idée, imaginez que les seuls éléments corporels que je voyais chez les gens que je croisais étaient les yeux (à moitié fermés avec une expression genre mécontente).



Et le lendemain...


... voilà à quoi ressemblait ma rue !


Le cadre rêvé pour s'adonner au sport local : le pelletage !


Plein de becs

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello lolo,

Que c'est beau, la neige.....

Dommage que Dunkerque soit sous le climat tempéré (no comment !!)

A bientôt
Biz

Marianne a dit…

Comme tu expliques bien Laurène ! A présent, je le saurais..Enfin, là j'essaie d'expliquer à maman et j'ai déjà oublié...J'y retourne. C'est bon j'ai réussi ! Maman me dit que grâce à toi elle va devenir savante.