mercredi 12 mars 2008

Les seules conférences au sommet qui riment à quelque chose sont celles des alpinistes ! (Bernard Cusseta)

Jeudi 21 février 2008. C’est le grand jour pour les 5 alpinistes qui se préparent physiquement et mentalement depuis deux semaines. Personne encore n’a réalisé l’exploit qu’ils s’apprêtent à accomplir. Aujourd’hui, ils vont aller là où nul autre n’a posé sa trace. Ils vont gravir pour la première fois dans l’histoire le Mont Bayard, qui culmine à 341 mètres.

Armés de piolets et de chaussures à crampons, leur ascension débute à 15 heures, 43 minutes et 27 secondes. Ils ont fait le pari de partir sans oxygène. Les premiers mètres se franchissent aisément, la troupe a le moral au beau fixe. Le sommet se rapproche lentement. Très vite, le souffle vient à manquer. Une des alpinistes s’effondre.


Quelques minutes plus tard, elle reprend son souffle et toute la troupe poursuit son ascension. Le drapeau est planté à 15 heures, 48 minutes et 3 secondes. Le Mont Bayard leur appartient.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

moi qui croyais trouver un blog sur les érables(je suis paysagiste) je me retrouve à regarder des photos et lire des commentaires d'une ascension (tu parles). Allez à plus jamais feuillesderables

lu a dit…

coucou,

Le Mont Bayard???!!!!! C'est ou?
Et la chute elle est ou?

bisou

Kitch Lolo a dit…

Le Mont Bayard se trouve dans une contrée hostile, soumise à des vents violents et à des chutes de neige terribles... à deux pas de l'entreprise du même nom !
La chute se voit non ??

Lilie a dit…

Ben BRAVO les alpinistes!!!Clap Clap Clap j'applaudis la performance!

On s'en bien la difficulté de l'ascension qui a duré 5longues minutes d'atroce souffrance...
N'empèche Laurène, la prochaine fois demande à TF1 de venir te filmer, tu pourrais peut-être devenir une star...

Et Fripouille, où qu'elle est???

Lilie a dit…

Pardon pour les fautes!

henriette a dit…

oh la la, j'arrive tranquillement sur le blog, je me dis, tiens je vais arroser et que vois- je ! ... déjà 5 arrosages ... je suis venue dès que j'ai pu pourtant !...enfin bref...

Sinon, c'est vrai que ça avait l'air super dur l'ascension quand même, on voit même des voitures qui n'ont pas réussie à aller jusqu'au bout... ! C'est sur qu'une montée de 6m, c'est uniquement pour les monts bayardistes (expression quebecoise voulant dire alpinistes) comme vous !!! Bravo encore !

henriette a dit…

FRIPOUILLE , FRIPOUILLE, FRIPOUILLE ? toi aussi tu as monté le Mont Bayard ? mais peut être étais tu avec ta nouvelle copine, certe un peu virtuelle mais bon, c'est mieux que rien...

Anonyme a dit…

Salut Laurène he's J LUC writting!!! pas mal ton blog dis donc on voit la graine reste plus qu'à trouver le terreau pour la faire germer et là je crois que t'es sur une bonne tourbière bon d' accord il faut attendre que la neige fonde mais j' ai bon espoir continue comme çà GENIAL AMUSANT ET BIEN FAIT A+ J LUC ( dit aussi le paysagiste !!!!!!!!!!!!!!!)

kitch lolo a dit…

Salut J-LUC !! Je me demandais bien qui pouvait être ce paysagiste mécontent !! Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir !!

C'est moi! a dit…

Hey!
Pas le temps de lire, juste la temps de donner quelques news.

Semaine surprenante!
Je m'envole pour un petit week-end à Hardelot prévu en dernière minute!
C'est l'histoire d'une semaine au ski et d'un grand cousin (Paul le frère d'Etienne) et d'une amie (Emilie) dans laquelle je me suis retrouvée embarquée malgré moi! J'espère juste ne pas tenir la chandelle!

Enfin, cette semaine fût pleine de rebondissement et très drôle!
Et le week-end?
Suite au prochain épisode.

Désolé, si j'ai pas été claire, je te raconterai tout plus tard.
Bisous!
Mag